Absences et congés

Le 02/09/2008
A la une (brève)

Congé maternité : bientôt 18 semaines ?

Le 29/08/2008
A la une

Droits à congés : 10 jours de travail suffisent

Tout salarié qui justifie de 10 journées de travail s'ouvre des droits à congés payés. Auparavant, il fallait un mois de travail effectif pour acquérir des jours de congés. Toutefois, cette nouvelle disposition soulève des interrogations sur le calcul du nombre de jours de congés payés acquis par le salarié.

Réagir (1 commentaires)
Le 07/08/2008
A la une

Oubliez-vous votre travail en vacances ?

Les salariés partent-ils en vacances en laissant agenda électronique et ordinateur au travail ? Pas vraiment. Seuls 25 % des salariés tiennent à faire de leurs congés une vraie coupure avec leur travail. Les autres maintiennent un lien plus ou moins fort avec leurs obligations professionnelles.

Le 06/08/2008
A la une

Le cumul des indemnités journalières et de l'indemnité de préavis est possible

Les indemnités journalières versées par la sécurité sociale au titre de la maladie d'un salarié peuvent se cumuler avec l'indemnité compensatrice de préavis. Ce principe s'applique dès lors que le salarié est privé de la possibilité d'exécuter son préavis en raison d'un manquement de l'employeur, précise la Cour de cassation.

Réagir (2 commentaires)
Le 25/07/2008
A la une (brève)

10 jours de travail suffisent pour le droit à congés payés

Réagir (4 commentaires)
Le 16/07/2008
A la une (brève)

Accident du travail : malaise dans la rue

Le 30/06/2008
A la une

Calculer correctement l'indemnité de congés payés

Dans deux arrêts du 18 juin, la Cour de cassation rappelle que les primes de transport, de repas et de panier doivent être incluses dans l'assiette de cacul de l'indemnité compensatrice de congés payés dès lors qu'elles ne correspondent pas au remboursement des frais réellement exposés par les salariés.

Le 27/06/2008
A la une

Une activité bénévole pendant un arrêt maladie est possible

L'exercice d'une activité bénévole d'un salarié pendant un arrêt maladie n'est pas constitutif d'une faute grave. Un employeur ne peut donc licencier un salarié pour ce motif, si ce dernier n'a pas manqué à son obligation de loyauté.

Le 23/06/2008
A la une

Peu de jours de RTT ont été rachetés

L'Acoss a publié le 20 juin les premiers résultats d'un bilan de la loi en faveur du pouvoir d'achat. Les 3/4 des entreprises de 50 salariés et plus ont effectué un déblocage anticipé de la participation et 20% seulement ont proposé le rachat de jours RTT. Enfin, 6% des PME ont alloué une prime exceptionnelle à leurs salariés.

Le 17/06/2008
A la une

Maladie : absence du salarié avant la visite de reprise

L'absence du salarié entre la fin de son arrêt de travail pour maladie et la visite médicale de reprise n'est pas une cause de licenciement, décide la Cour de cassation. Durant cette période, le salarié n'est plus en arrêt mais il n'est pas encore en activité. Il erre dans un véritable no man's land juridique.